lundi , avril 23 2018
Home / AMOUR / 6 Choses que j’aurais voulu savoir avant de me marier

6 Choses que j’aurais voulu savoir avant de me marier

Nous préférons apprendre de nos propres erreurs. Au travail, dans les relations familiales, nous commettons des erreurs, et seulement après, nous réalisons qu’il était possible d’agir d’une manière différente.

1. L’amour inconditionnel et infini n’existe pas.

Ton époux n’est pas ton fils, c’est ton partenaire : une personne avec qui tu es disposée à passer le reste de ta vie. Il n’y a aucune garantie que tu aimeras cette personne tous les jours (mois, années), et il n’existe pas non plus l’assurance qu’il t’aimera pour toujours.

Lorsque les difficultés arrivent dans nos relations, nous craignons que le mariage ne se brise.

Une thérapeute familiale explique que « l’amour éternel n’existe pas, on ne peut pas toujours être au sommet des sentiments et des émotions ». Alors une autre idée me vient en tête : on peut être une famille heureuse, même dans ces moments où nous ne nous aimons pas beaucoup (que nous ne sommes pas fous amoureux). Il faut construire les relations constamment, même après 5, 10, 15 ou 25 ans de mariage.

2. Les deux premières années après la naissance de ton bébé peuvent être les plus dures. Ne les laisse pas être le modèle de ta relation pour le futur.

Bien sur, avoir un bébé est une des plus grandes joies de l’existence pour les personnes qui veulent fonder une famille. Mais en même temps, c’est un moment très difficile, toute ta vie changera, tu ne dormiras pas suffisamment, même tes pensées vont évoluer.

 Il est toujours recommandé d’accorder l’attention nécessaire à la relation, ce qui n’est pas facile durant cette période. Cependant, il est très important d’éviter que cette difficile étape ne devienne un modèle pour ta relation dans le futur. Parle des problèmes avec calme et agis avec patience. Accepte l’aide et le soutien de ta famille, essaie d’être meilleur. Et, dans tous les cas, ne fonde pas l’avenir de ta relation sur l’offense et la colère.

3. Tu n’auras pas toujours une vie sexuelle épanouie.

Même si tu aimes beaucoup le sexe, tu n’en auras pas toujours autant que tu le voudrais. Certain jour, tu te rendras compte que ta libido et celle de ton partenaire ne coïncident pas. Malheureusement, il n’y a pas de bon conseil qui aide à résoudre cette situation entièrement, mais il est clair que la froideur dans les relations sexuelles est un problème commun.

Tu ne dois pas avoir de relations sexuelles si tu ne veux pas, mais essaie de faire tout ce que tu peux pour récupérer le désir : appelle un thérapeute, lis un roman romantique, échange des photos sexy avec ton partenaire, stimule l’imagination et n’abandonne jamais.

Si tu es celui qui a le plus grand désir, en aucun cas tu ne dois te transformer en un extorqueur, tu empireras la situation. Le mieux que tu puisses faire c’est de trouver de l’intimité durant d’autres moments de la journée : fais un câlin à ton partenaire, cuisine avec elle, appelle la durant la journée. Ces moments sont très importants, c’est la vie !

4. N’oublie pas de faire quelque chose de mignon pour ton partenaire.

Il ne s’agit pas de cadeaux, de fleurs ou de sexe de folie. Oui, c’est important mais tu peux mettre en pratique des faits plus précieux comme appeler ta moitié avec un joli petit nom, lui dire que tu es heureux quand tu entends sa voix ou lui acheter ses gâteaux préférés ; juste pour faire quelque chose de mignon.

Tu as grandi dans une famille stricte et tu n’avais pas l’habitude de dire des mots doux, mais si ton partenaire aime ça, pourquoi pas ? Maintenant j’aime exprimer mes sentiments et les partager. Un mariage heureux se compose de beaucoup de petits moments heureux. Par conséquent, dès que tu as une idée romantique, ne te retiens pas, fais le ! Tu ne le regretteras pas.

5. Ne te convertis jamais en une personne qui ne veut pas améliorer sa relation.

Dans la majorité des mariages brisés, seulement une personne a vraiment essayé de le sauver, pendant que l’autre ne faisait rien. Peut-être que personne ne le lui avait appris ou peut-être qu’il ne voulait faire aucun effort. Dans tous les cas, ceux qui abandonnent se considèrent comme vaincus.

La vérité c’est que peu importe combien de temps un des membres du couple travaille pour la solution des problèmes du mariage, ni le nombre de thérapies qu’il entreprend unilatéralement ; la relation ne pourra pas survivre sans des efforts conjoints.

Tu dois être patient et laisser ta moitié continuer son propre chemin. Parfois tu vas tout faire pour toi-même, parfois pour ton partenaire, mais à la fin vous formez une famille. L’embarcation ne bouge pas si tu ne rames que d’un côté.

6. Ne te dispute jamais pour savoir qui travaille le plus, qui reste à la maison pour s’occuper des enfants ou qui a un travail conventionnel.

Ne commence même pas ce débat parce que ce qui est sur, c’est qu’il n’y aura pas de gagnant. Les deux font beaucoup de choses inestimables qu’ils ne peuvent simplement pas voir chez l’autre. Les deux travaillent dur. Tu peux exprimer ton mécontentement s’il y a un problème et qu’il semble que tu en fais trop, mais essaie toujours d’aider ton partenaire et qu’il collabore avec toi.

Cependant, ne demande pas qui en fait plus. Apprécie le travail de ton partenaire, même si tu ne vois pas les résultats de tes propres yeux. Remercie-le dès maintenant.

Check Also

10 Signes qui indiquent que tu as un mari parfait

Personne n’est parfait dans ce monde. Mais quand nous tombons amoureux, nous croyons toujours avoir trouvé …