dimanche , avril 22 2018
Home / Non classé / 11 Situations de couple qui ne devraient pas te mettre mal à l’aise

11 Situations de couple qui ne devraient pas te mettre mal à l’aise

Aujourd’hui tout le monde maîtrise parfaitement les nouvelles technologies de communication, mais lorsqu’il s’agit de parler avec son partenaire, on se retrouve parfois totalement désemparés.

11. La santé

Nous ne souhaitons pas t’inciter à être hypocondriaque, mais cela ne sert à rien de faire semblant d’être immortel. Laisse ton partenaire s’occuper de toi. Au fond, vous faites partie de la même équipe, et à ce titre, vous devez vous soutenir l’un l’autre.

10. Les choses intimes

Il est évident qu’on ne peut pas résoudre les problèmes dont on n’est pas conscient. Beaucoup de couples espèrent que les petits tracas de leur vie privée vont disparaître d’eux-mêmes. ll n’en est rien. Donc mets ta timidité de côté et laisse le bon sens s’exprimer.

9. Les petites habitudes bizarres

On a tous ses petites habitudes. Certains aiment chanter sous la douche, d’autres adorent encore les BD, les Lego et les chansons de Britney Spears. Ton partenaire aussi a ses faiblesses. Et si vos péchés mignons étaient les mêmes ?!

8. L’indifférence envers les enfants

Il est faux de croire que tout le monde adore les bébés. Tu as le droit de ne pas avoir envie d’avoir des enfants. L’important est d’en parler avec l’autre avant qu’il ne soit trop tard.

7. Les problèmes d’argent

“On n’a pas les moyens“ et ”N’achète pas n’importe quoi » sont des phrases que beaucoup de gens se refusent à prononcer, de peur de paraître radin ou rabat-joie. Mais le budget d’un couple ou d’une famille est un sujet très sérieux, il suffit de bien choisir ses mots pour ne pas se retrouver dans une situation critique.

6. Les erreurs de l’autre

Il n’est pas bon de vouloir « éduquer » l’autre en permanence. Mais il ne faut pas non plus accumuler les non-dits si son attitude t’incommode. Il vaut mieux entrer dans un dialogue constructif et résoudre le problème de façon pacifique.

5. Le droit d’être seul

Parfois on a tous envie de s’enfermer dans ses pensées et que personne ne nous dérange. “Je souhaite me reposer un peu“ ne signifie pas forcément ”Je ne t’aime plus ».

4. Les problèmes personnels

Certes personne ne voudra entendre pour la dixième fois ton dialogue avec un client difficile; mais se taire peut aggraver le problème. La limite est très fine entre cacher ce qui te préoccupe, et ne pas vouloir déranger l’autre avec tes problèmes.

3. Les parents

Savoir trouver un accord en ce qui concerne les beaux-parents est très important. Il ne faut pas que les parents de l’autre contrôlent votre vie. Tu ressens une influence négative de leur part ? Alors parles-en à ton partenaire. Souviens-toi que vous avez créé un nouveau noyau familial, vous ne faites pas partie d’un clan.

2. Les projets d’avenir

Ne suis pas un « modèle » de vie si cela va à l’encontre de tes rêves. Cela va vous rendre tous les deux malheureux. Tu veux opérer des changements radicaux ? Partage tes idées avec l’autre : peut-être que vous pensez à la même chose sans oser le dire. De cette façon, vous pourrez trouver une option qui vous convient à tous les deux.

1. Les complexes physiques

Avoir des exigences strictes sur le physique de l’autre n’est pas compatible avec une relation saine. Bien-sûr, des traits attirants et un beau corps plaisent à tout le monde. Mais réfléchis à cela : tu l’aimes d’abord pour son regard, n’est-ce pas ? Alors pourquoi crois-tu qu’il ou elle va te juger sur ton « emballage » ?

Cependant, il existe des sujets qu’il vaut mieux ne pas aborder :

  • Comparer ton partenaire à quelqu’un d’autre. Oublie les phrases telles que “il/elle le fait comme ça“, ou ”tu te comportes comme ton père/ta mère ».
  • Les points faibles de l’autre. Chacun a des complexes qu’il n’a pas forcément envie de partager. Ne remue pas le couteau dans la plaie.
  • Les fantasmes sur le ou la partenaire de ses rêves. Ce genre de conversations doivent être réservées aux ami(e)s.
  • Les détails de tes relations précédentes. Ce qui s’est passé appartient au passé. Ne mélange pas les vieilles histoires et le présent.
  • Les critiques de ses parents ou de ses amis. Ton avis peut changer par la suite, mais le mal sera fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *