lundi , avril 23 2018
Home / LIFE-STYLE / 10 Astuces psychologiques qui t’aideront à obtenir ce que tu veux

10 Astuces psychologiques qui t’aideront à obtenir ce que tu veux

Parfois il nous arrive des choses qui nous font perdre le contrôle. Dans cet article, nous ne parlerons pas des trop-pleins d’émotions, mais des cas dans lesquels quelqu’un essaie de s’immiscer dans ta conscience pour te manipuler.

Sensation et urgence

L’instinct de communauté est de vouloir participer à tout et tout acheter. Beaucoup de pages Internet, par exemple qui te proposent de réserver des hôtels, jouent sur ça, en notifiant à leurs usagers qu’il ne reste plus qu’une chambre par exemple. Ou encore “une chambre vient d’être réservée“, ”deux autres personnes consultent cette offre ». Ne prête pas attention à cela, car il s’agit dans 90% des cas d’une arnaque.

Mélanger les informations et les opinions

Le but principal d’un bon manipulateur est de créer l’illusion que ce pour quoi il te manipule n’est rien d’autre que la conséquence logique de ce qui s’est passé avant. Par exemple, s’il a besoin de licencier quelqu’un, il essaiera d’abord de lui démontrer que c’est un mauvais employé. Lorsqu’on ne « travaille pas bien », perdre son travail paraît naturel.

Pour ne pas tomber dans ce piège, prends de la distance par rapport à cet environnement créé de manière artificielle et analyse objectivement ton niveau de professionnalisme.

Se servir des clichés

On dit que toutes les familles heureuses se ressemblent, mais que toutes les familes qui ne sont pas heureuses le vivent à leur manière. On se base sur les clichés, et sans nous en rendre compte, on veut s’adapter à eux, parce qu’on aimerait en faire partie. Tout le monde utilise les clichés pour manipuler les autres. Lorsque tu as envie d’ »être comme … », prends un moment pour examiner d’où proviennent réellement ces désirs.

Tu n’as pas besoin de penser, tu as besoin de croire

Le manipulateur va faire tout son possible pour que la victime perde sa capacité à se poser des questions logiques, en lui faisant accepter qu’elle n’a pas besoin de penser, mais juste besoin de croire en lui. La personne croit qu’elle prend la décision d’elle-même, mais en réalité, elle tombe dans un piège.

Pour éviter cela, détends-toi, respire profondément et réfléchis à ceci : que se passera-t-il si je n’atteins pas ces objectifs ? Si l’on ne peut pas réaliser nos souhaits, cela nous frustre. Mais quand il s’agit de souhaits imposés par quelqu’un d’autre, on ressent juste de l’indifférence.

L’alternative douteuse

En jouant avec le sentiment de culpabilité, on peut demander à quelqu’un qu’il nous “rende un petit service“, c’est-à-dire, ce que tu souhaitais qu’il fasse initialement. Très souvent, le manipulateur fait croire à sa victime que la faveur lui est aussi bénéfique, et voilà comment elle pense qu’elle paie sa ”dette“, mais qu’elle y gagne aussi quelque chose.

Il est important de comprendre ici que même si quelqu’un te demande un service, un simple “merci” sera suffisant. Tu n’as pas besoin de rembourser chaque faveur que l’on t’a faite.

Le vocabulaire inhabituel

Lorsqu’on utilise des termes spécifiques et compliqués, l’estime personnelle de la victime baisse inconsciemment. La personne se sent mal à l’aise à cause de sa propre ignorance. Pour détruire totalement sa confiance, tu peux citer des personnes connues. Ensuite, tu pourras amener la conversation exactement où tu veux.

La méthode de la fragmentation

Il s’agit de taire certains faits et d’en vanter d’autres, faisant croire aux gens que les bonnes choses arrivent tout le temps.

Supposons qu’une esthéticienne fasse une manucure à une cliente et la blesse accidentellement parce que cette dernière a bougé sa main. La cliente, furieuse, écrit un avis sur la page de l’institut, sur l’esthéticienne en particulier et sur le salon en général, en disant que tous les employées y sont incompétentes. Elle aura généralisé.

Le consentement préalable

Très souvent, nous prenons des décisions mal pensées et nous acceptons des choses folles sans avoir bien analysé tous leurs avantages et leurs inconvénients. Souviens-toi que dans chaque situation, tu as le droit de refuser la proposition ou bien de proposer une solution alternative. Et c’est là que commence la manipulation : “Et moi qui comptais tant sur ton aide !“ ou ”Mais tu m’avais pourtant promis de m’aider ! ». Tu ne dois pas sentir de remords si tu refuses de rendre service.

La méthode Coué

Dans ce film, si le personnage principal n’avait pas vu les publicités avec cette jolie femme partout où il allait, il ne voyagerait pas pour la rencontrer.

Pour ne pas tomber dans le piège, prends toutes tes décisions consciemment, et non pas parce que “tu as été pris par surprise“, et évite aussi les situations du genre ”je ne sais pas du tout comment ceci a terminé dans mon caddie ».

Les arguments non constructifs

Comme le montre cette étude, tu as 60 % de chances d’obtenir ce que tu veux si tu emploies « parce que » dans tes arguments. Il se trouve qu’en absolu, ce qui suit n’est pas si important, mais ça sonne beaucoup plus convaincant.

Fais attention aux arguments qui suivent, ils sont très importants !

Check Also

13 Erreurs de style qui te font paraître plus vieille de quelques années

Au fur et à mesure que le temps passe, tout le monde a des habitudes dont il est difficile de se défaire. Mais le temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *